Document sans nom
LA NEWSLETTER DE L'ANNUAIRE DENTAIRE
N°23 - Février 2019


Les événements marquants, les dates importantes, les actualités majeures ... un bref regard en arrière met en évidence le tournant essentiel que représente l’année 2018 pour le monde dentaire avec la négociation et la ratification de la nouvelle convention de remboursement des soins dentaires. Après 2 années de conflit, de menaces et de tensions avec l’ancien gouvernement, un accord a été trouvé entre (presque) toutes les parties prenantes. Elle marque une volonté de rupture forte qui va réorienter sur les prochaines années l’activité des praticiens dentaires vers le renforcement des soins conservateurs au détriment des actes prothétiques.

"L’Année Dentaire 2018" se résumerait-elle à ce feuilleton et à ce seul événement ? Non bien sûr, un rapide Flash-Back nous en convaincra ...

FEVRIER
16/02/2018 - Ouverture des négociations de la nouvelle convention dentaire
Nicolas REVEL, Directeur de la CNAM présente ce jour-là ses propositions pour une nouvelle convention dentaire. La volonté est de sortir du détestable règlement arbitral et de mettre en œuvre le fameux “Reste à Charge zéro” promis par le nouveau Président de la République. Pour cela, il propose donc 3 paniers de soins selon le mode de prise en charge : le “RAC 0” obtenu par le plafonnement des actes prothétiques courants avec en contrepartie une revalorisation des soins de base, un panier “reste à charge modéré” pour les prothèses plus sophistiquées, à un prix dégressif pour les dents moins visibles ; enfin; un panier “libre” où les tarifs ne seront pas plafonnés pour des actes prothétiques complexes. Revalorisation des soins par la CNAM, baisses de tarif pour les praticiens dentaires, hausse de certains remboursements par les complémentaires Santé ... Les calculettes sont sorties.

Les équilibres seront-ils respectés ? La négociation commence !
AVRIL

09/04/2018

l’UNCAM remet aux
syndicats dentaires
son document de
synthèse après
négociation
Après d’âpres discussions, les équilibres financiers sont proches d’être trouvés entre les différents partenaires. Après quelques ultimes négociations, la revalorisation des soins de base proposée par la CNAM se montera à 700 Millions d'euros sur 5 ans contre un plafonnement des prix des prothèses représentant un manque à gagner de 500 millions d'euros pour les chirurgiens-dentistes, soit un solde net en leur faveur de 200 millions d'euros, auquel il faut ajouter environ 100 millions de financement de nouveaux actes de prévention.
Les complémentaires Santé prennent à leur charge de leur côté
 175 millions supplémentaires pour les frais conservateurs et 320 millions pour les soins prothétiques.

Ouf ! Ca y est, le compte est bon pour tous ...
ou presque.
MAI
31/05/2019 - La majorité des syndicats professionnels dentaires approuvent la nouvelle convention
L’Union Dentaire décide de signer la nouvelle convention dentaire. La Confédération Nationale des Syndicats Dentaires (CNSD) lui emboîte le pas le lendemain. Chacun d’eux représente plus de 30% de la profession, le quorum nécessaire est largement dépassé pour sa ratification.

La Fédération des Syndicats Dentaires Libéraux (FSDL) tarde à donner sa réponse. Elle sera négative dans une position de forte contestation du texte, mais inutile puisque sa signature n’est pas indispensable pour la ratification du texte
.
JUIN
21/06/2018 - 3 événements simultanés en font La date majeure de “l’Année dentaire 2018”
• Ratification de la nouvelle convention dentaire par M. Nicolas REVEL, Directeur Général de l’UNCAM, M. Maurice RONAT, Président de l’UNOCAM, M. Thierry SOULIE, Président de la CNSD et M. Philippe DENOYELLE, Président de l’Union Dentaire. Le calendrier est le suivant : 01/04/2019 entrée en application de la nouvelle convention dentaire pour 5 ans ; 01/01/2020, mise en place du “RAC 0” sur les prothèses fixes et le 01/01/2021, pour toutes les prothèses.

• Election du Dr Serge FOURNIER en tant que Président du Conseil National de l’Ordre des Chirurgiens-Dentistes. Il entend placer son mandat sous le signe de l’innovation, de la clarté, de la transparence et de l’équité.

• Assemblée Générale du COMIDENT, syndicat professionnel regroupant les fabricants et distributeurs de matériel dentaire. Un thème s’impose dans les discussions, le volant prévention de la nouvelle convention est insuffisant pour obtenir de vrais gains effectifs en termes de santé public. Moins d’argent pour la prévention et le plafonnement des honoraires, c’est moins d’innovation dans les traitements thérapeutiques efficaces.
AOUT

25/08/2018

publication au
Journal Officiel
de la nouvelle
convention dentaire
SEPTEMBRE

22/09/2018

Mise en examen
du fondateur des
centres dentaires
DENTEXIA
La justice frappe fort après deux années d’enquête, avec la mise en examen et le placement en détention provisoire de M. P. STEICHEN, fondateur des centres dentaires “low cost” DENTEXIA. Pas moins de 1 553 plaintes représentant 2 900 victimes illustrent dramatiquement l’exemple le plus emblématique des dérives d’une dentisterie mercantiliste. L’exemplarité de la sanction va-t-elle prévenir de nouvelles dérives ?
OCTOBRE
19/10/2018, 1ère conférence de presse du nouveau président du CNOCD, Dr S. FOURNIER. Entre le souci de faire évoluer l’organisation des cabinets dentaires avec l’introduction d’un assistant dentaire de niveau 2 qualifié “hygiéniste dentaire”, la nécessaire régulation de la publicité pour les chirurgiens-dentistes désormais autorisée par le Conseil d’Etat, la volonté d’équilibrer la concurrence entre cabinet libéral et centres dentaires qui fleurissent sur le territoire, la réforme interne de l’Ordre pour introduire plus de liant et de proximité entre les différents échelons de l’organisation, la généralisation de la télémédecine bucco-dentaire ou des application de l’Intelligence Artificielle, l’accessibilité des soins pour les populations fragiles, les priorités du nouveau Président de l’Ordre ne manquent pas ! Pas le temps d’épiloguer sur cette question lancée à son adresse par des étudiants et de jeunes confrères : “Ça sert à quoi l’Ordre ?”.

20/10/2018, les Assistants dentaires doivent obligatoirement s’enregistrer auprès des ARS et être inscrits dans les fichiers ADELI.
Conséquence concrète de la reconnaissance des assistants dentaires comme professionnels de santé depuis 2016. Il faudra pour cela être titulaire du titre d’assistant dentaire délivré par la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP). Certes
, encore des formalités, mais cela n’en vaut-il pas vraiment la peine ?
NOVEMBRE
• 19/11/2018, lancement de la nouvelle formule de l’Annuaire Dentaire. Plus claire, plus agréable à consulter, mieux structurée et plus compacte, la nouvelle formule de l’Annuaire Dentaire vise à plus d’efficacité pour son édition 2019, la 79ième depuis sa création !

Ce n’est sans doute pas l’événement le plus important de l’Année Dentaire 2018, mais difficile de s’empêcher de faire un peu d’autopromotion sur une réalisation dont nous sommes très fiers. Ceci ne constitue qu’un début, la refonte complète du site www.annuairedentaire.com est prévue pour la fin de cette année.
27/11/2018, Ouverture du congrès de l’ADF 2018, “Soigner, l’engagement qui nous unit”. Bien entendu, la nouvelle convention dentaire est au centre de toutes les conversations et Le Directeur Général de la CNAM est venu en personne, une première, pour en faire la promotion en affirmant en particulier qu’il s’agissait d’une convention “évolutive”. Côté exposants, de nombreuses nouveautés présentées et des traitements innovants dont vous retrouverez les descriptifs dans l’édition 2019 de l’Annuaire Dentaire (re-promotion !).

28/11/2018, publication par le Groupe VYV (complémentaire Santé), d’un sondage effectué auprès des chirurgiens-dentistes sur la nouvelle convention. 75% des praticiens déclarent se poser des questions sur cette nouvelle convention et même 46% en sont préoccupés. Ils sont 81% à être bien conscients qu’ils seront impactés financièrement. Après une année 2018 consacrée à la mise en place de la nouvelle convention, l’année 2019 devra être celle de son application, des explications et des évolutions ... le feuilleton continue.
DECEMBRE
13/12/2018 - La Ministre des Solidarités et de la Santé s’emporte contre les Mutuelles qui ne joueraient pas le jeu pour l’application de la convention dentaire.
Agnès BUZIN n’y va pas par 4 chemins : “Il est hors de question que les mutuelles profitent de la réforme qui a été signée entre tous les partenaires pour augmenter leur prix.” Même pas encore entrée en application, la nouvelle convention dentaire enregistre ses premiers couacs. Décidemment l’année 2019 ne sera pas un long fleuve tranquille pour le monde dentaire….. à suivre.


Office National de Publication et de Communication - Contact : 01 42 09 12 54 - annuairedentaire@onpc.fr


Désabonnement